Notre écosystème, ferment d’innovation

Notre écosystème, ferment d’innovation

Notre écosystème, ferment d’innovation

L’innovation et la créativité demandent un échange permanent entre l’intérieur et l’extérieur. SICAF tisse des relations fortes et très ouvertes avec tout son écosystème.

La cellule de prospective du laboratoire se charge de la veille du marché. Elle repère les matières premières qui peuvent être intéressantes : matières actives ou excipients. Elle teste les ingrédients et formule des textures en fonction des besoins, et des idées. Certains fournisseurs livrent des formules qui sont alors évaluées.

« On veut créer pour le consommateur une expérience unique »

La créativité est alimentée par les fournisseurs, par le marché et par les idées de l’interne. Les développements effectués servent de réservoir. « Nos clients nous demandent de plus en plus de produits à l’effet Whaou ! Ils cherchent la surprise, le ludique. On va puiser dans la cellule de créativité. La créativité est une affaire de professionnalisme. Pour créer, il faut connaître l’effet de chaque ingrédient : pour cela, l’expérience technique et la connaissance du sensoriel sont indispensables. Quand on crée, on est obligé, à un certain moment de se détacher de la technique. De s’en évader. Mais très vite on y revient, pour que notre idée soit réalisable. Plus qu’une notion de résultat, notre enjeu est de faire plaisir au consommateur ; quand on formule, on se met à sa place ; on veut créer pour lui une expérience unique » précise Béatrice Anthouard, responsable du laboratoire.