Des femmes et des hommes, des talents des richesses

Des femmes et des hommes, des talents des richesses

Des femmes et des hommes, des talents des richesses

Malgré la sophistication des techniques utilisées, la première richesse de l’entreprise reste les femmes et les hommes de l’entreprise. Vous les rencontrerez certainement, faites connaissance aujourd’hui.

Les femmes et les hommes de SICAF, c’est toute une histoire… une histoire de personnes motivées, fières des produits qu’elles fabriquent, fidèles à leur entreprise. Et cette fierté d’appartenance provient aussi de la notoriété des marques prestigieuses pour lesquelles les salariés de SICAF s’investissent au quotidien… Mais Chut, pas un mot, le secret des noms doit rester bien gardé !

Et la culture d’entreprise, comme la culture produit, sont fortes, et les valeurs bien affirmées.

« Lors du recrutement, nous privilégions des personnalités curieuses intellectuellement et qui ont envie de relever des challenges »

Il y a d’abord l’innovation, une voie bien réelle de différenciation sur le marché des cosmétiques. « La culture de l’entreprise est très fortement tournée vers l’innovation. Lors du recrutement, nous privilégions donc des personnalités curieuses intellectuellement et qui ont envie de relever des challenges » raconte Flore Magnon, DRH de SICAF.

De cette innovation, les clients de SICAF en tirent souvent des prix, des récompenses, de plus en plus partagées avec les équipes de SICAF puisqu’elles co-conçoivent très souvent les produits de leurs clients… « Dès que l’on gagne un prix, on est tous boostés. C’est une reconnaissance ».

« On cherche à surenchérir, on détourne l’idée ou on va plus loin. Il faut toujours qu’on y mette notre signature »

La créativité, c’est un état d’esprit. « Il y a des régions du monde où la créativité est très forte. Mais chez SICAF, on cherche toujours à surenchérir, on détourne l’idée ou on va plus loin. Il faut toujours qu’on y mette notre signature. C’est la patte SICAF. En ce moment, on privilégie le développement de produits plus ludiques » commente Béatrice Anthouard, responsable du laboratoire.

Le sentiment de partage d’une aventure commune anime profondément les équipes, amplifié par « une direction dynamique, qui met la barre haut ». Et dans le cadre de la croissance forte que connaît aujourd’hui l’entreprise, Flore Magnon, DRH, avoue compter largement sur la détection et la promotion des talents internes. « On les repère. On regarde les gens et on se dit, il y a des compétences en management ou de la technicité. Et là, on travaille avec la personne, on étudie les possibilités de parcours interne. La détection des potentiels se fait donc à deux niveaux : par le recrutement et au sein de nos équipes ». L’entreprise grossit vite, elle a en effet besoin de managers. Une formation à destination des nouveaux managers de l’année est dispensée pour sécuriser le parcours. Et la bienveillance est de mise. Chez SICAF, il n’est pas interdit de tenter l’aventure d’une promotion et de revenir ensuite à son poste, s’il ne convient pas. « L’important est d’essayer » !

La fidélité n’est pas ici à démontrer. On peut croiser des personnes ayant 15, 25, et même 41 ans d’ancienneté pour la doyenne de l’entreprise. Les équipes évoluent. Ici, on échange, on partage. On se pose les bonnes questions pour trouver – formulation, fabrication ou conditionnement – la meilleure solution. « Nos salariés ont en commun leur fidélité et leur implication, quel que soit le niveau des personnes, associé au sentiment de faire de beaux produits. C’est un fait historique et une culture interne » surenchérit Lionel de Deken, PDG de l’entreprise.

Et au quotidien, la volonté sans faille des équipes leur permet de relever tous les challenges.